La Pat'Web

Communiquez efficacement avec La Pat'Web !

Le dating scam

Pour les besoins de certains sites Internet, il est utile de mobiliser un vocabulaire varié autour d’un même champ lexical. Cela permet de créer des textes réellement pertinents, tout en tirant profit d’un meilleur positionnement sur les moteurs de recherche.

Champ lexical des rencontres Web et vocabulaire varié

Avec la démocratisation d’Internet, le dating scam (ou l’arnaque romantique) vit ses heures de gloire : aujourd’hui, il représente plus de 4% des spams (mails indésirables reçus dans votre messagerie).

Initiée en Espagne au XVIème siècle, cette escroquerie surnommée alors « la prisonnière espagnole » consistait à envoyer un message à un Seigneur, qui mentionnait l’existence d’une belle et riche princesse espagnole, détenue par des Turcs. Si le Seigneur désirait la libérer et l’épouser, il lui suffisait d’envoyer une certaine somme d’argent.

Aujourd’hui, la technique est reprise et décuplée par le biais d’Internet. S’il est plus facile de détecter l’arnaque lorsqu’une personne, totalement inconnue, vous contacte via votre messagerie, pour vous faire une proposition farfelue, la situation se complique sur les sites de rencontres. La plupart du temps, le dating scam commence normalement par un échange classique de mails et une présentation des deux interlocuteurs. A ce stade, l’arnaqueur, en vrai professionnel,  dresse souvent un tableau familial compliqué – relevant de situations catastrophiques – tout en distillant des commentaires flatteurs et suggestifs à sa victime, pour la séduire. Les échanges continuent sur leur situation et leurs attentes respectives de la vie. La stratégie, ici, repose sur la création de liens affectifs forts qui entraînent un comportement illogique, voire irrationnelle ou, en tout état de cause, hors de leur bon sens habituel. Les arnaqueurs en dating scam se basent sur la psychologie des personnes – masculines ou féminines – souvent veuves ou divorcées, pour pouvoir les manipuler plus facilement.

Une fois le lien amoureux établi et la confiance installée, arrive, d’une manière ou d’une autre,  la demande d’une aide financière. Les scammeurs peuvent recourir alors à une impressionnante gamme de motifs :

  • Pour soigner un membre de sa famille, malade : ce motif est très  fréquemment utilisé dans ce genre d’arnaque ;
  • Pour acquérir un futur nid d’amour en commun : moins présent, il suppose une relation de longue durée avec sa victime ;
  • Pour se dépêtrer d’une prétendue arrestation et payer son avocat : ce motif est plus rare car la victime peut devenir, alors, trop tourmentée par les malheurs du scammer et chercher d’autres solutions.

La dernière arnaque en date est signalée par les ambassades japonaises, au Royaume-Uni et en Malaisie. Des personnes, originaires du Japon, auraient été victimes d’un dating scam très évolué sur un site de rencontres. Prétendant être des Britanniques vivant en Malaisie, les scammers ont noué des relations intimes profondes – jusqu’aux fiançailles – avec ces japonaises, tout en leur soutirant de l’argent pour diverses raisons. Ils ont même utilisé le troisième motif cité ci-dessus, pour obtenir davantage d’argent, faisant appel alors à deux complices, lesquels jouaient le rôle du policier et de l’avocat.

Même si cette méthode est encore très rare, car elle nécessite beaucoup de travail pour monter une histoire convaincante, les arnaqueurs du cœur peuvent faire preuve de beaucoup d’imagination et d’ingéniosité.

Depuis le temps que l’on parle des dating scam sur Internet, malgré les nombreuses campagnes de sensibilisation et de témoignages de victimes, comment expliquer que tant d’internautes se fassent gruger ?  Malheureusement, la réponse est simple : la recherche désespérée de l’amour et la peur de la solitude, transforment vite certaines personnes en proies faciles.

La tendance actuelle pointe du doigt les femmes de l’Europe de l’Est, qui représentent le plus, les risques d’arnaques. Cependant, toutes ces femmes ne sont pas des scammers. « La méfiance est mère de sûreté » et « c’est trop beau pour être vrai » sont deux proverbes qu’il faut bien garder à l’esprit dans le cadre d’une rencontre en ligne.